Son éducation

Image d'accueil

Après beaucoup d'essais infructueux, Annie, tout en versant de l'eau froide dans la main de son élève, épela sur la paume de cette dernière le code alphabétique "water" (eau). Helen comprit enfin que ce code nommait la chose froide qui coulait entre ses doigts : le "no world" venait de voler en éclats.

Elle prit Anne par la main. Elle l'emmena partout dans le jardin pour savoir le nom de toutes ces choses connues uniquement par le toucher d'Helen.Le soir même, Helen avait déjà appris 30 mots. A la suite de cette "renaissance", Helen se révéla si douée qu'elle posséda rapidement l'alphabet manuel et put bientôt apprendre à écrire. 6 mois plus tard, elle connaissait plus de 600 mots. A l'âge de 10 ans, elle maîtrisait le Braille et savait même se servir d'une machine à écrire. Elle exprima alors son désir d'apprendre à parler. La suite appartient à l'histoire des États Unis.

Anne Sullivan a réussi son pari. Par la suite, elle lui apprend à lire, à parler et à écrire. Helen Keller étudie à la faculté de Radcliff College et obtient un diplôme ‘cum laude ‘(avec les félicitations du jury) 17 ans plus tard.. C'est la première personne sourde-muette-aveugle à obtenir un diplôme universitaire en arts. C’est à cette période que Keller s’engage politiquement.

Etudiante, elle avait commencé une carrière d'écrivain qui dura toute sa vie. Son ouvrage le plus célèbre, "The Story of My Life," ("L'histoire de ma vie", disponible en France sous le titre "Sourde, Muette et Aveugle" aux éditions Payot) a été traduit en plus de 50 langues mais on lui doit également un dizaine d'autres ouvrages ainsi que de nombreux articles pour la presse. Organisation Non Gouvernementale avant l'heure à elle toute seule, elle reçut de nombreuses distinctions internationales, parmi lesquelles la Légion d'Honneur en 1952 à l'occasion des commémorations du centenaire de Louis Braille....